Définition

Un nom de domaine est une chaine de caractères (ex : prodomaines) associée à une extension (ex : .com, .fr…). Il constitue ainsi un nom familier associé à une adresse IP. Votre nom de domaine indique l’adresse internet de votre site web. Il vous permet également d’utiliser des courriers électroniques (e-mail). un nom de domaine (NDD) est une adresse Web représentative d’un identifiant unique, créant ce que l’on appelle un masque sur une adresse ip. Le mot ou la lettre composant le nom de domaine est nécessaire par défaut. Mais il est possible d’avoir plusieurs labels sur une même IP. Le propriétaire d’un nom de domaine paye une redevance annuelle qu’il doit renouveler pour garder la propriété de ce dernier. Il le fait auprès d’un bureau d’enregistrement qui lui met à disposition plusieurs services différents . Le service minimum comprend en contrepartie de la partie financière la maintenance de la base de données du ou des noms de domaines et la mise à jour des bases de données de registres qu’il représente ; Ces dernières déterminent le fonctionnement des DNS (Domain Name System) qui correspondent en fait à un ensemble de machines ou serveurs reliés au même domaine. Pour le cas d’un bureau d’enregistrement (Exemple : OVH)  souhaitant commercialiser des .fr, il doit passer par l’Afnic (Association française pour le nommage Internet en coopération). D’autres services peuvent s’agréger à ces derniers comme la mise en place d’un manager ou back-office, une gestion administrative et technique, l’envoi de mails avant la date d’échéance pour le renouvellement, la mise à jour des coordonnées « Whois », etc. Il existe aussi un service plus dédié lié au DNS pour les E-mails. Le système de nom de domaine est hiérarchique, permettant la définition de sous-domaines. Le nom de domaine est composé d’au moins un mot, le « label ». S’il y a plusieurs labels, on doit séparer deux labels par un point. Dans un nom de domaine, le label le plus à droite (à la fin dans le sens de la lecture) doit être choisi dans la liste des noms de domaine de premier niveau, appelé aussi « domaine de tête » (en anglais Top Level Domain ou TLD). Il y a peu de restrictions dans la composition des autres labels. Il existe quatre types de domaines de premier niveau : le premier, les domaines nationaux de premier niveau (en anglais Country Code Top-Level Domain ou ccTLD) composés de deux lettres identifiant un pays ou un territoire indépendant (exemple : fr pour France, be pour Belgique, aq pour Antarctique et pm pour Saint-Pierre-et-Miquelon) ; le deuxième, les domaines de premier niveau génériques (en anglais generic Top-Level Domain ou gTLD) composés de trois lettres ou plus identifiant généralement le secteur d’activité dans lequel opèrent les individus ou les organisations qui les utilisent, le troisième, les nouveaux domaines de premier niveau générique (NGTLD) dont le processus d’introduction a démarré en 2008. Le quatrième est un sous type des NGTLD, réservé aux sociétés ou organisations souhaitant acquérir leur propre domaine de premier niveau (CorpTLD). La liste des domaines de premier niveau attribués est disponible sur le site de l’IANA.